Derniers articles

  • Un chaton et un jardin: une histoire de compassion

    « Le trouble des conduites alimentaires (TCA), c’est ma faute. C’est moi qui l’ai choisi. Je suis le seul, ou la seule à blâmer ».

    Ces mots, je les entends encore régulièrement.
    Chaque fois, le cœur me serre.
    Il n’y a rien de plus faux.

    Personne ne mérite de souffrir.
    Personne ne choisit de souffrir.

    Fermez-vous les yeux. Imaginez. Vous prenez une marche, tranquille. Soudain, vous entendez un bruit, un genre de plainte. Plus vous avancez, plus le bruit prend la forme d’un miaulement. Ce son vous interpelle et vous comprenez que vous cherchez un chaton. À un moment, vous l’apercevez dans un coin. Seul. Sale. Jeune. Petit. Si petit… Vous regardez autour, personne. Il tremble et semble avoir du mal à tenir sur ses pattes. Il est démuni et vous regarde de ses petits yeux.

    Que ressentez-vous à cet instant précis ? La grande majorité d’entre vous ressentira ce qu’on appelle la compassion. Qu’est-ce que la compassion ? C’est une attitude bienveillante servant à connecter avec l’autre à travers sa souffrance en ayant comme objectif que ce dernier s’en libère. En d’autres mots : « je comprends que tu souffres et j’en suis désolé. J’aimerais que tu sois libéré de cette souffrance ».
    (suite…)

    Continuer à lire
  • Mettre des mots sur les maux

    Mettre des mots sur les maux, comme le dit si bien  Jean-Marie Lapointe,  porte-parole de la Maison l’Éclaircie, au sujet de la communication dans le vidéo pour la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires 2018

    La communication. L’action de communiquer. Selon le dictionnaire Larousse, le verbe communiquer, dans le cadre de relation interpersonnelle, c’est transmettre son savoir et ses connaissances, c’est partager ses sentiments. C’est aussi se confier. Communiquer, c’est partager certaines informations, parfois amusantes, parfois vitales avec les gens qui nous entourent. Dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires, la communication, c’est aussi une clé du rétablissement. C’est communiquer ses besoins et ses limites. C’est s’affirmer. C’est exprimer ses émotions.

    Pour une personne qui souffre d’un trouble alimentaire, il n’est pas toujours facile de communiquer ce que nous vivons à notre entourage. Encore moins, de mettre des mots sur nos émotions et nos sentiments ou tout simplement d’accepter que nous ressentions quelque chose.
    (suite…)

    Continuer à lire