Une démarche de rétablissement est avant tout une démarche de connaissance de soi

Les troubles du comportement alimentaires (TCA) sont complexes. Si vous en vivez un, je ne vous apprends rien. Leur nature biopsychosociale oblige la personne à travailler plusieurs sphères de sa vie dans son processus de rétablissement : le corps, l’alimentation, les émotions, les relations, l’estime de soi, l’affirmation, les relations familiales et intimes, la pression sociale, etc.

Par où commencer?

La réponse va sembler simple, mais elle ne l’est pas du tout! La démarche de rétablissement commence par une reconnexion avec soi. Une des conséquences majeures de cette problématique est la déconnexion avec son corps, ses émotions et ses ressources.

Comment entreprendre une démarche de reconnexion à soi?

Si vous vivez un TCA, vous êtes au centre du processus. Une démarche de reconnexion peut prendre plusieurs formes. Pour certains-es, elle commence par le corps, en stabilisant l’alimentation, en pratiquant le yoga ou la méditation, en se ressourçant dans la nature, etc. Pour d’autres, un suivi de groupe ou individuel marque le début du processus. Une démarche créative peut également favoriser cette reconnexion, que ce soit par le dessin, l’écriture, la danse ou le théâtre. Tous les chemins sont bons; l’important est de suivre son instinct.

Des questions importantes à se poser :
• Quels aspects de ma vie sont envahis par le TCA en ce moment?
• Quels aspects de ma vie sont les plus importants pour moi (vie sociale, intime, intellectuelle, sportive, créative, familiale, professionnelle, etc.)?
• Qu’est-ce que j’aime faire? Qu’est-ce qui me motive?
• Quelles personnes peuvent m’accompagner dans ma démarche?
• Quelles personnes sont déjà présentes pour moi?

Accueillir les émotions

La première chose à faire est de s’accueillir dans les émotions qui surgissent, de ne pas se culpabiliser ni se juger. Prenez le temps de vous questionner afin d’identifier ce qui vous habite et de reconnaître vos sensations dans un état d’ouverture. Vous pouvez aussi dessiner ou écrire les émotions ressenties afin de vous reconnecter à vous-même. Cet exercice peut vous éclairer sur vos besoins.

Respirer

L’outil de reconnexion le plus simple est la respiration, puisqu’il est facile et disponible en tout temps. Arrêtez-vous et prenez 5 grandes et profondes respirations. Cet exercice vous ramènera dans votre corps et dans le moment présent rapidement.

Une démarche de rétablissement est une démarche globale

Une démarche de rétablissement s’opère sur plusieurs plans. Elle peut être très variée, et différentes choses peuvent s’accomplir en même temps. Par exemple, une personne peut participer à un groupe de soutien pour répondre à un besoin relationnel tout en effectuant un suivi nutritionnel pour répondre à des besoins physiques. La clé du succès est de bien établir ses priorités et ses besoins. Une démarche de rétablissement n’est pas facile, et il est important d’entreprendre des activités et des actions motivantes qui font du bien.

Sachez que le simple fait de vous mettre en action apporte des bienfaits. Plusieurs choix importants sont à faire dans une démarche de rétablissement :

• Les professionnels-les et les ressources que vous allez fréquenter
• Votre rythme dans le processus de rétablissement
• Les activités qui vous font plaisir, qui vous font du bien
• Les aspects de votre vie qui sont les plus importants pour vous
• Les personnes qui vous accompagneront dans le processus de rétablissement

N’oubliez pas que vous êtes le PDG de votre rétablissement. Vous êtes au centre de votre démarche; celle-ci doit donc vous ressembler!

Sarah Frost, responsable du volet TCA à Arrimage Estrie

Poster un commentaire